Que penser des jeux éducatifs…

5 décembre 2018, PAR La Haute Voltige

As-tu des idées de jeux éducatifs pour Noël?

Bien que Noël rime d’abord avec rassemblements familiaux et bonne bouffe, il rime également avec … cadeaux. Comme parents, nous avons le goût d’offrir de nombreux présents à nos trésors, mais avons également conscience qu’ils sont souvent très gâtés. Un réflexe naturel pourrait donc être de vouloir joindre l’utile à l’agréable en achetant … les fameux jeux éducatifs!

À l’approche de Noël, plusieurs intervenants travaillant auprès des enfants se font demander un jour ou l’autre des idées de jeux éducatifs à offrir en cadeau. Pour ma part, j’ai toujours été peu consommatrice de ces jeux, même dans le cadre de mon travail. Je ne leur enlève rien, car ils sont souvent bien conçus et arrivent à leur objectif, mais l’apprentissage qu’on y fait est précis et ciblé. Ainsi, après quelques utilisations, ils se retrouvent fréquemment à dormir dans l’armoire. Je me trouvais tout de même « indigne » de ne pas avoir une liste de jeux à proposer aux parents. Les premières années, j’effectuais des recherches et me renseignais auprès de collègues pour trouver des idées. Puis, après avoir eu des enfants, je me suis questionnée. Si j’en consomme peu moi-même, n’est-ce pas incohérent d’inciter des parents à en acheter? J’ai pourtant une matériathèque pleine de jeux variés qui ne sont pas vendus sous l’appellation « éducatifs » et mes clients, comme mes propres enfants, s’amusent tout en faisant des
apprentissages lorsqu’ils y jouent.

Mes réflexions m’ont amenée à constater que la clé est dans ce qu’on éduque avec les jeux et non ce que les jeux éduquent.

Je m’explique… Si je souhaite travailler le développement des phrases avec mon enfant, j’ai la possibilité d’acheter le jeu éducatif spécialisé avec des images qui travaillent les phrases. Toutefois, je peux aussi regarder un livre, jouer avec un bateau de pirate, une maison de poupée ou un jeu de cherche et trouve. Peu importe le jeu, si je m’investis dans celui-ci avec mon enfant, je devrai effectuer les mêmes interventions : faire des phrases complètes et adaptées pour stimuler leur production, répéter ces phrases dans différents contextes et m’amuser avec mon jeune. Au final, cela coûtera beaucoup moins cher d’investir dans le temps que vous passez avec votre enfant, avec des jeux que vous avez déjà et accessibles à tous les enfants de la famille, que dans des jeux éducatifs. Vos enfants seront heureux et votre portefeuille aussi !

 

par Andréane R.-Bilodeau, maman et orthophoniste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *