Conseils

Développer ses habiletés sociales.

27 juillet 2020
Par La Haute Voltige

30 juillet, Journée mondiale de l’amitié! En cette journée spéciale, soulignons l’importance de l’amitié chez nos cocos en les aidant à développer leurs habiletés sociales.

Pour commencer, les relations amicales sont très importantes dans le développement de nos enfants. En plus de favoriser la confiance en soi, les amitiés permettent à l’enfant de développer des valeurs telles que l’empathie, la loyauté, le respect et le partage. Les amis deviennent rapidement des confidents et offrent un grand soutien pour l’enfant à l’extérieur de la maison.

Les amitiés variées permettent également l’expérimentation d’activités et le développement d’intérêts nouveaux, nécessaires à une image positive de soi. De plus, les aptitudes interpersonnelles nécessaires à l’amitié apprennent à l’enfant à écouter, s’affirmer, raisonner, argumenter et résoudre des conflits.

Ainsi, de bonnes habiletés sociales permettent de s’intégrer et  bien vivre en société. Toutefois, ce n’est pas d’emblée que les enfants développent les capacités à aller vers les autres.

Voici quelques trucs que vous pouvez mettre en pratique pour aider votre enfant à développer ses habiletés sociales.

Le bon modèle, pour montrer comment faire…
Il est important de montrer le bon exemple comme parent car l’enfant apprend en regardant et imitant son environnement. Ainsi, intervenez sans agressivité et gérez adéquatement vos émotions pour montrer à votre enfant comment faire.

Mettez le plus possible de mots sur comment vous vous sentez et ce que vous faites pour vous calmer. Avec l’enfant, faites du modelage en formulant correctement ses demandes et questions.

Accompagner l’enfant dans certaines de ses interactions avec les autres pour lui montrer comment bien s’exprimer et communiquer.

Le miroir, pour refléter les comportements…
Pour aider l’enfant à voir ses comportements et réactions, le parent peut agir tel un miroir et refléter plusieurs choses. Amenez l’enfant à s’auto-observer pour développer l’esprit critique par rapport à son comportement.

Par exemple, lui dire: « Tu as bien demandé à ta soeur de te prêter le camion avant de le prendre ! Tu as bien attendu que j’aie terminé mon téléphone avant de me parler !) »

Vous pouvez également refléter à l’enfant ce que ses comportements peuvent avoir comme effet sur les autres. Questionnez-le pour l’amener à réfléchir et trouver d’autres alternatives comportementales au besoin (ex: mmmm… comment tu crois que ta soeur se sent lorsque tu lui prends le camion des mains sans le lui demander ? Comment aurais-tu pu le faire à la place ?). Finalement, aidez l’enfant à se reprendre s’il utilise une formule inappropriée.

L’enseignant, pour favoriser les apprentissages… L’enfant a besoin que l’on lui enseigne les habiletés liées à l’amitié. Ainsi, expliquez et montrez à l’enfant les comportements qui favorisent les saines relations d’amitié. Il ne faut pas prendre en considération que c’est acquis chez lui. Vous pouvez donner des exemples et contre-exemples, vous pratiquer ensemble ou encore décortiquer certaines situations sociales. Encouragez l’enfant à adopter des gestes amicaux au quotidien, autant à la maison qu’à l’extérieur et ne tolérez en aucun cas la violence.

De plus, accompagnez l’enfant au niveau de la compréhension sociale, la bulle, l’empathie et favorisez les activités et jeux pour pratiquer le tour de rôle, la gestion des impulsions, la capacité à perdre…

Donnez des moyens à l’enfant pour régler ses conflits avant d’intervenir et accompagner l’enfant dans des gestes de réparation auprès des autres, à admettre ses torts, s’excuser et à pardonner. 

Le contenant sécurisant, pour développer la confiance en soi…
Pour certains enfants, les relations sociales sont source de stress important. Votre rôle est d’accompagner l’enfant à faire face aux stresseurs en lui faisant vivre des défis à la hauteur de ses compétences.

Lors de situations stressantes, encouragez l’enfant à se montrer courageux et ne permettez pas à l’enfant d’éviter la situation. Accompagnez l’exposition graduelle selon le rythme de l’enfant pour lui permettre de vivre de petites réussites et ainsi redorer son estime de lui.

Il est suggéré de favoriser l’expression de ses craintes sans y mettre trop d’importance. Vous pouvez également élaborer une phrase courageuse que l’on peut se répéter pour surmonter sa peur (ex : « Je suis capable » ou « J’ai confiance en mes capacités. »).

Ensuite, vous pouvez lui suggérer une position de confiance à emprunter lors d’inquiétudes ou encore lui montrer des techniques de respiration pour limiter le stress avant d’aller vers les autres.

Le partisan, pour encourager l’enfant dans ses démarches…Il est important de renforcer les efforts et les tentatives d’entrer en relation de l’enfant même si elles ne donnent pas les résultats escomptés. Le courage et la démarche doivent être valorisés plutôt que la finalité. Soulignez les progrès et fournissez un renforcement positif immédiat lorsque l’enfant adopte un comportement prosocial (entraide, collaboration, politesse, gentillesse). Essayez de féliciter l’enfant devant les autres plutôt que de le critiquer.

Cela améliorera la perception que les autres enfants ont de lui. Vous pouvez également encourager l’enfant à penser à ce qu’il peut dire avant d’aller vers les autres et miser sur ses réussites dans le passé.

L’entremetteur, pour créer des opportunités…
L’un des éléments clés pour l’apprentissage de bonnes habiletés sociales est la pratique. Pour aider votre enfant à expérimenter sur le terrain, il est important de créer des opportunités de contacts sociaux pour l’enfant. Cela peut être d’inscrire votre enfant à des ateliers portant sur les habiletés sociales, de l’inscrire au camp de jour. Ou encore de prévoir des moments pour qu’il invite des amis, cousins, voisins à la maison. Il peut être plus difficile pour les enfants uniques de développer leurs habiletés sociales à la maison.

Sans frère et soeur, l’enfant unique peut être confronté à vivre ses premières expériences à la garderie ou à l’école avec d’autres enfants.

Pour créer des occasions de socialisation, réalisez des activités propices à la discussion dans la famille, mais également avec des amis et dans la famille élargie. Essayer une activité de groupe peut aider à apprendre et expérimenter le partage et les rétroactions sur les comportements.

Créez des moments de jeux libres pour que l’enfant puisse interagir avec les autres et tentez de moduler l’environnement pour que l’enfant puisse vivre des réussites au plan social.

Si vous savez que la petite voisine est très prosociale, invitez-la pour que votre enfant la prenne en exemple et tentez de former des dyades positives pour que votre enfant vive des réussites. Guidez votre enfant pour qu’il tente de résoudre seul ses conflits plutôt que d’intervenir automatiquement.

Finalement, vous pouvez explorer avec votre enfant différents champs d’intérêts pour qu’ensuite il élargisse son réseau avec des enfants qui partagent des points en communs avec lui.

Votre enfant n’a pas d’amis de son âge ? Parfois, les plus jeunes sont moins menaçants pour l’enfant anxieux, car il sont davantage “contrôlables”. Peut-être que votre enfant à également des intérêts qui correspondent davantage à un groupe d’âge différent. Il faut seulement s’assurer que ceux-ci ont une influence positive sur votre enfant. Votre enfant a des conflits fréquents ou change souvent de groupe d’amis? Il est normal que l’enfant expérimente différentes relations pour y trouver sa place. Cela devrait se placer en grandissant. Chez les très jeunes enfants, lorsque le langage n’est pas complètement développé, des comportements problématiques peuvent être observés en lien aux interactions sociales (vous pouvez vous référer à notre capsule sur les morsures).

Découvrez les services que La Haute Voltige peut offrir à votre enfant afin de l’aider à se faire des amis(es)

Informations connexes

13 mars 2019
Articles
La régulation émotionnelle
Lire plus
Psychoéducation
Éducation spécialisée
Maîtriser son TDA/H
atelier Maîtriser son TDA/H
Habiletés sociales
atelier Habiletés sociales
Adopter le bon
comportement
atelier Adopter le bon <br/>comportement
23 avril 2020
Articles
L’importance de la démarche psychoéducative en temps de crise.
Lire plus
28 avril 2020
Articles
Des aptitudes avant de rentrer à l'école...mais encore?
Lire plus
Gestion de l'impulsivité
atelier Gestion de l'impulsivité
21 septembre 2020
Conseils
La résolution de conflits
Lire plus